Marie-Andrée Couture

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

Je suis une patiente observatrice de la nature. Y entrer, c’est infailliblement rythmer mes pas sur sa respiration, admirer ses harmonies et me perdre dans son chaos. Voilà ce qui m’enchante et m’inspire.


Dans l’atelier, je puise dans le jardin de mon imaginaire abondamment fleuri. Mon travail débute avec de grands papiers sur lesquels je vais peindre de larges surfaces à l’acrylique. Avec différentes techniques comme la collagraphie et la gravure en relief, je texture la surface de ces feuilles pour constituer ma banque de papiers personnalisés. Au cours de cette étape, j’accumule une grande variété de couleurs et de motifs apparentés à la nature. Ces grandes feuilles peintes serviront de matériaux de base pour mes collages.


J’ai développé une grande habileté à manier les ciseaux. Ma façon de découper est dictée par l’enchevêtrement des branches et des feuilles. Je juxtapose et superpose beaucoup, souvent, énormément ces découpures pour créer un foisonnement végétal.


Il n’existe pas une graine, une fleur, une feuille ou une branche pareille à une autre. Depuis la nuit des temps et pour toujours, la nature était, demeure et restera infinie. Lorsque je découpe et colle le papier c’est cette infinitude qui m’habite, me guide pour tenter de représenter, même en vain, cette immensité.


Je marche avec la Beauté.